Communauté des joueurs de poker de l'ESCP-EAP

Friday, June 09, 2006

Biographie: Johnny Chan



Johnny Chan est sans conteste un des joueurs les plus renommés du circuit. En 1968, il arrive de Hong Kong pour Phoenix. Rapidement, il déménage à Houston ou sa famille se lance dans la restauration. Joueurs de bowling passionné (comme tout bon ricain), il se lance dans le poker au début des années 80. Il a remporté neuf bracelets d’or à égalité avec Doyle Brunson et Phil Helmuth, mais le plus impressionnant est que deux de ces bracelets ont été remportés à la suite, dans les événements de 1987 et 1988. Etonnement, il a presque gagné 1989 également mais a finalement terminé à la deuxième place derrière Phil Hellmuth Il a en outre joué son propre rôle dans les films Les Joueurs avec Matt Damon et Edward Norton. Dans ce film, Matt Damon regarde une rediffusion de la victoire de Chan contre Erik Seidel dans les World Series de 1988. J’en profite pour rebondir sur ce film. Notez qu’Edward Norton et Matt Damon ont participé en 1998 à un évènement du WSOP à Las Vegas à $10,000 de buy-in. Matt Damon a perdu avec une pocket paire de Roi face à une pocket paire d’as de Doyle Brunson. Revenons en à Johnny Chan. Le plus incroyable sur ce joueur, c’est la variété des jeux qu’il a remporté. Les neuf bracelets d’or des World Series of Poker ont été remportés lors des deux événements de 1987 et 1988, du Limit Holdem de 1985, du Seven-Card Stud de 1994, du Deuce to Seven Draw de 1997, du Omaha Pot Limit de 2000, du No Limit Holdem et Pot Limit Holdem de 2003 et le dernier bracelet a été gagné lors d’une partie entre anciens détenteurs du bracelet. L’événement était une série de matchs en un contre un et les deux joueurs finaux étaient Chan et Phil Hellmuth. Cette fois-ci, c’est Chan qui l’a emporté.

Aymeric (Promo 2005)

1 Comments:

Anonymous Texas holdem online free said...

Rather than the normal process of identification of a list of starting hands for the pre-flop, and then moving on to the post-flop, will describe a series of groups of hands to play from beginning to end. While many other strategies are focused around the round of betting, or lacking the basic possibilities that the no limit tables can give you - the ability to choose your own hands. Obviously I have not covered every hand in every situation, but the purpose of this section is to set the mindset you need for this strategy.

If a hand is not mentioned below, then you should not be played normally, but treated as an exception. Feel free to mix your play from time to time, but creativity is not essential to beat the players of these tables.

In the course of this strategy I refer to Starting capital for poker room , "medium" and "large" bets. I deliberately did not refer to the amount of the blinds, because I think this depends on the table where you play. If the table is really "off", then a bet of 6 times the big blind may be small, but in a game more "narrow" can mean. What is important is how the bet is considered by the board in general. Of course when you call with project interlocking the bet size is related to the probability of the plate, but otherwise, try to stay in and fit in with the table. It is a reaction to bet that is important, not its actual size.

7:22 AM

 

Post a Comment

<< Home